La certification CEE et les catégories de conception :

Depuis quelques années (16 juin 1998), la vente de bateaux en communauté européenne impose une certification en 4 catégories :

Catégorie A. "EN HAUTE MER" : bateaux conçus pour de grands voyages au cours desquels le vent peut dépasser la force 8 sur l’échelle de Beaufort et les vagues peuvent dépasser une hauteur significative de 4 mètres et pour lesquels ces bateaux sont, dans une large mesure, auto-suffisants. Stix > 30

Catégorie B. "AU LARGE " : bateaux conçus pour des voyages au large des côtes au cours desquels les vents peuvent aller jusqu’à la force 8 comprise et les vagues peuvent atteindre une hauteur significative jusqu’à 4 mètres compris. Stix > 22

Catégorie C. "À PROXIMITE DE LA COTE" : bateaux conçus pour des voyages à proximité des côtes et dans de grandes baies, de grands estuaires, lacs et rivières, au cours desquels les vents peuvent aller jusqu’à la force 6 comprise et les vagues peuvent atteindre une hauteur significative jusqu’à deux mètres compris. Stix > 14

Catégorie D. " EN EAUX PROTEGEES " : bateaux conçus pour des voyages sur de petits lacs, rivières et canaux, au cours desquels les vents peuvent aller jusqu’à la force 4 comprise et les vagues peuvent atteindre une hauteur significative jusqu’à 0.50 mètre compris. Stix > 5

Remarque : ces catégories sont indépendantes de la catégorie de navigation (moins ou plus de 6 milles d'un abri, qui impose le matériel de sécurité)

La certification A, B, C ou D est basée sur un index de stabilité (le STIX pour STability IndeX) obtenu en injectant quelques paramètres dimensionnels du bateau dans une formule (longueur, largeur, déplacement, angle de chavirage statique etc.). Plus le Stix est élevé, plus le voilier est théoriquement stable. Une bonification de 5 est accordée aux navires insubmersibles.

Le Sun Fast 20 est homologué en catégorie C, donc le stix est supérieur à 14. Celui du First 210 est de 17,5 : il n'est en catégorie B que parce qu'il bénéficie de la bonification de 5 points grâce à son insubmersibilité (d'ailleurs le nouveau 21,7 n'est plus qu'en catégorie C depuis que l'homologation ne reconnaît plus l'insubmersibilité). De même, l'Etap 21i n'était qu'en C avant de limiter les entrées d'eau en cas de gite (seuil de descente relevé).

Autrefois le Sun Fast 20 était homologué en 4ième catégorie, soit 20 milles d'un abri (avec radeau de survie).

Une vidéo sur You Tube pour convaincre que le bateau est sûr : cliquer !

Ou encore celle-ci... précision : le Sun Fast 20 n'a pas de pilote, mais navigue barre amarrée...

◄◄