Le cas du Sun Fast 20 :



Le Sun Fast 20 pèse théoriquement 780 kg à vide, ma remorque 240 kg … et j'ai pesé l'ensemble prêt à partir à 1180 kg  (avec roue de secours 25 kg, moteur 24 kg, mouillage Kobra 8 kg et 16 kg de chaîne, équipement de sécurité, petite caisse à outils, quelques bagages pour 4 personnes, pas de nourriture ni de réserve d'eau ou carburant). Il faut savoir que le poids lège du voilier est souvent sous évalué de 10% par le constructeur car il correspond au voilier en configuration « non équipé » (sans matelas, planchers, glacière, réchaud, WC, voiles...). J'ai une remorque de PTAC 1300 kg, simple essieu (elle faisait partie du « package »), on pourrait choisir une remorque de PTAC 1250 kg ou 1200 kg sans problème, peut-être 1100 kg si on n'envisage pas de partir en vacances avec le bateau (en plaçant alors des équipements lourds dans le coffre), ce serait cependant dommage de se priver de cette possibilité...

Pour le tracter il faut donc un véhicule pesant plus de 1300kg à vide, et de PTAC inférieur à 2200 kg pour ne pas dépasser 3,5 tonnes.

Attention : les valeurs imposées par la loi sont celles des cartes grises et en aucun cas les valeurs réelles. Par exemple, il faut le permis E(B) pour tracter la remorque vide de 240 kg avec une voiture pesant 1200 kg à vide ! Beaucoup de conducteurs mal renseignés sont en infraction... Lors d'un contrôle routier, il y a pesage uniquement pour vérifier si on ne dépasse ni le PTAC, ni le PTRA.

Pour tracter le Sun Fast 20, beaucoup de berlines familiales conviennent... Mais pas les « grosses berlines » qui imposent alors le permis E(B) car celles-ci ont souvent un PTAC trop élevé.

Je l'ai tracté avec une Xantia TD de 90CV (1340 kg à vide, PTAC 1840 kg, PTRA 3240 kg), et maintenant avec une Opel Mériva 1,7 TDCi 100 CV (1380 kg à vide, PTAC 1935 kg PTRA 3250 kg – remarque : il faut l'option remorque usine pour tirer jusqu'à 1300 kg avec ce véhicule, dans ce cas l'ESP est installé). J'ai même vu un Sun Fast 20 tiré par un Mercedes classe A.

Les chiffres indiquent bien que les marges sont faibles : le Sun Fast 20 représente la limite de ce que l'on peut tracter sans permis E(B).

En ce qui concerne la consommation, elle correspond à ce que donne le constructeur en parcours urbain. Il n'y a aucun problème au niveau du véhicule : je passe les cols sans difficulté, on roule à 110 km/h sans forcer (il faut même se surveiller....). Le remorquage avec la Mériva est plus agréable car on sent mieux les réactions (elles étaient étouffées par la suspension pneumatique de la Xantia). Je n'ai jamais eu la moindre amorce de mise en lacet, malgré quelques pointes de vitesse à 130 km/h – honte à moi ! - peut-être parce que le bateau est très bas sur la remorque, avec un centre de gravité au niveau de l'essieu et que les porte-à-faux sont courts.

Je ne paye pas de supplément pour les péages (catégorie 1). La conduite est aisée... on voit assez bien derrière l'ensemble, même en dépit de la faible largeur de la Mériva. J'ai parcouru plus de 5000 kms depuis que j'ai le bateau, essentiellement sur autoroute, mais j'ai eu droit à un centre-ville pavé en Espagne un jour de Féria !

On peut facilement manipuler le bateau et sa remorque à la main seul, du moins sur le plat (et en descente... si on veut accélérer la mise à l'eau !) ce qui évite parfois les marches arrières ou les manoeuvres scabreuses : je me suis ainsi retrouvé coincé sur un parking de centre commercial, entre les voitures (j'avais pris 2 places l'une derrière l'autre, le parking était vide... il s'est rempli en mon absence : on apprécie de pouvoir dételer la remorque et la manoeuvrer à la main !)

Je conseille de faire peser l'ensemble (sur un « poids public » : déchetterie, entreprise de transport etc.) et de conserver le ticket sur soi : en cas de contrôle ça fait tout de suite plus sérieux...

◄◄