Entretenir la coque :

Avant l'hivernage :


      • L'entretien commence par un rinçage méticuleux lorsque la saison est terminée pour éliminer le sel (coque et voiles).

      • Je brosse l'antifouling énergiquement pour éliminer tous les dépots.

      • Je dépose tous les cordages (avec un messager pour chaque drisse) et les sangles de rappel.

      • Ensuite, j'applique un shampoing lustrant (avec un produit biodégradable) sur le pont et les oeuvres mortes.

      • Je procède aux petites réparations avec du gel-coat paraffiné.

      • Enfin le bateau hiverne (l'été!) sur la remorque....

Mise à jour du 4 juillet 2014 : j'ai trouvé sur le Net une bâche de protection : elle couvre parfaitement la coque (en passant au dessus des chandeliers) jusqu'au liston et la chaise moteur. Marque Euromarine – modèle F : longueur 6,30 à 7,10 m / largeur 3,80m (prix 2104 : 110 €).

Lien : ici

Le site H2R a été très réactif : la housse a été expédiée le jour même et reçue 2 jours plus tard.



Pendant l'hivernage :


Tous les matelas sont disposés sur la tranche, j'ouvre toutes les trappes étanches pour assurer la circulation de l'air (notamment à travers l'écubier) et je place un déshumidificateur, que je contrôle régulièrement. J'aère le bateau après chaque période humide (au printemps sur la Côte d'Azur).


Avant la saison de navigation :

Shampoing complet de la coque, puis lustrage de la coque et des inox.

Lavage des cordages (le synthétique ne souffre pas d'attendre les beaux jours...), sangles, pare-battage, housses de coussins...

Vérification des vernis (la chaise moteur souffre le plus).

Nettoyage du liston avec un décapant pare-battage (très efficace) et lustrage pour qu'il ne s'encrasse pas trop vite.

Lubrification de l'accastillage (WD 40 généralement, sauf le winch : graissé très occasionnellement).


Pendant la saison :


Rinçage à l'eau, généralement après chaque sortie. A noter : je n'utilise jamis de nettoyeur haute pression, qui à la longue rend le gelcoat poreux.


◄◄